Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Société > Santé > Attention les yeux !!!
  • Calendrier
«aot 2009»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Aujourd'hui dimanche 17 dcembre 2017

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le samedi 9 décembre 2017
  • Statistiques contenus :
    Articles : 399 -  Brèves : 7
    Sites : 2 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 745 -  Total : 523923
  • Article

Ophtalmologie

Attention les yeux !!!

Le mercredi 5 août 2009, par Bernard Roux

Attendre trois mois pour avoir un rendez-vous chez votre médecin ophtalmologiste est communément admis. S’il vous demande de revenir dans six mois et de prendre rendez-vous immédiatement, pas de problème. Mais s’il vous demande de revenir dans six mois mais de prendre rendez-vous trois mois avant, cela devient un parcours du combattant.

Si vous avez la chance de téléphoner ou de venir sur place dans les trois jours fastes (qui suffisent pour boucler la liste), pas de problème. Sinon, vous pouvez jouer à saute-mouton pendant une année.

Pénurie organisée ? Non, la vérité est banale...

Cette anecdote à la fois banale et répétée à l’envi, n’est jamais que la traduction de l’insuffisance du nombre des spécialistes. Cela est particulièrement cruel dans les départements démographiquement peu importants et considérés à tort comme peu intéressants.

Les patients s’impatientent, crient dans certains cas à la conspiration dans la mesure où pour eux lesdits spécialistes organiseraient leur monopole. Là aussi, la vérité est affreusement banale. Un spécialiste confie qu’à peine âgé de plus de 50 ans, il est l’un des plus jeunes installé en Franche-Comté et que ne pas pouvoir céder son cabinet au moment où il le désirera, constitue une véritable inquiétude. Il préfère avoir un collègue comme successeur plutôt qu’un opticien.

Les techniciens vont-ils prendre le pas ?

Car l’on sait que la volonté de la puissance publique est de faire appel à des techniciens, dont la formation est moins longue que les médecins et qui ont, par définition, un accès facile aux différentes technologies modernes et aux appareils qui servent celles-ci.

Pour la puissance publique, puisque la médecine est de plus en plus technicienne, les spécialistes des techniques ne peuvent que l’emporter sur les spécialistes de l’humain. A terme, il n’est pas certain que le calcul économique soit le bon. Certes il faudra honorer des techniciens dont le coût de formation est moindre, mais le coût global devra prendre en compte des investissements de plus en plus lourds.

Une mesure en trompe-l’oeil !

Dans l’immédiat, la puissance publique a pris une de ces mesures en trompe l’œil qu’elle affectionne. Elle a décidé dans sa générosité de créer quelques postes supplémentaires au niveau du CHU de Franche-Comté. Ce serait bien, si le nombre des postes mis au concours était eux aussi augmentés, ce qui ne semble pas être le cas.

Quoi qu’il en soit, le Jura compte tenu de sa structure démographique (sur représentation des personnes âgées) offre un marché intéressant. Si l’on en, croit les pages jaunes de l’annuaire, on compte 15 ophtalmologistes pas très bien répartis, mais il y a une cinquantaine d’opticiens - ce qui fait qu’au moins un canton sur deux est desservi.

Alors, quelque part les Jurassiens se disent qu’il y a d’autant plus d’espoir ( ?) que le Jura voit les meilleurs des opticiens être formés de longue date à Morez (39).

Plus que jamais, attention les yeux !

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS