Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Société > Handicap > La crise, un handicap supplémentaire...
  • Calendrier
«dcembre 2008»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Aujourd'hui lundi 18 dcembre 2017

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le samedi 9 décembre 2017
  • Statistiques contenus :
    Articles : 399 -  Brèves : 7
    Sites : 2 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 468 -  Total : 524418
  • Article

L’URAPEI et la Journée Internationale des Personnes Handicapées

La crise, un handicap supplémentaire...

Le mardi 2 décembre 2008, par Bernard Roux

A l’occasion du 3 décembre « Journée Internationale des Personnes Handicapées », l’URAPEI FRANCHE-COMTE a tenu à faire le point de l’actualité. Elle souligne que les réponses apportées par les associations et les professionnels aux questions posées par l’accompagnement de la personne handicapée mentale concernent tout le monde, y compris le monde dit ordinaire.

Elle s’inquiète que les ESAT (Établissements et Services d’Aide par le Travail) et E.A (Entreprises Adaptées) puissent figurer parmi les victimes de la crise. L’E.A fonctionne comme une entreprise ordinaire qui offre une solution de travail adaptée au handicap, elle s’interroge sur ses moyens pour réaliser sa mission, jugée essentielle, de fournir un tremplin à l’insertion en milieu ordinaire aux personnes handicapées mentales qui en ont le potentiel. Or, il y a beaucoup d’incohérences dans les politiques publiques et des retards pris dans la parution de certains décrets (régime d’aide sociale à l’hébergement).

Une organisation nécessairement loyale de la scolarisation et des parcours

L’URAPEI martèle que le plus important réside dans la nécessité de prendre en compte les besoins individuels de la personne handicapée mentale et d’éviter les ruptures de parcours.

Au niveau de la scolarisation, plus que jamais il faut organiser loyalement et efficacement la collaboration des établissements médico-sociaux et l’Education Nationale. Même s’il y a des opérations exemplaires à Besançon, St Claude…, il y a beaucoup à faire, pour former et pérenniser les personnels qui sont particulièrement demandeurs. Cela correspond à un vœu général qui doit se concrétiser dans des actions et des contrats précis.

Une prise en compte réelle, humaine des personnes vieillissantes

Par ailleurs pour l’URAPEI, le handicap ne disparaît avec l’avancée en âge. Tout ce qui a été fait et reconnu dans l’accompagnement de la personne handicapée mentale doit être pérennisé juridiquement, individuellement. Les personnes handicapées âgées ne peuvent être accueillies en maison de retraite qu’autant que celles –ci ont adopté les méthodes de travail en vigueur dans les établissements spécialisés. Beaucoup reste à faire. Sans oublier que les personnes handicapées mentales vieillissent prématurément, toute rupture brutale dans leur parcours peut être dramatique.

URAPEI Franche-Comté Union Régionale des Associations de Parents et Amis de Personnes Handicapées Mentales Association loi du 1er juillet 1901 – affiliée à l’UNAPEI – reconnue d’utilité publique 81, rue de Dole 25000 BESANÇON Tél : 03.81.51.96.32 Fax : 03.81.51.96.33 E.mail : urapei.fc@fr.oleane.com
  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS