Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > éditorial > 1788-2017, un cheminement en boucle ?
  • Calendrier
«juillet 2017»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31

Aujourd'hui mardi 17 octobre 2017

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mardi 3 octobre 2017
  • Statistiques contenus :
    Articles : 393 -  Brèves : 7
    Sites : 2 -  Auteurs : 16
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 353 -  Total : 450168
  • Article

Pour être en marche, il faut voir clair...

1788-2017, un cheminement en boucle ?

Le lundi 10 juillet 2017, par Bernard Roux

« La France de 2017 ressemble à celle de 1788 » professe Jean-Claude Milner dans Le Monde en date du 7 juillet 2017. Depuis 2002, Jura 3i avance que la France de ce début de millénaire ressemble, justement, à 1788.

Pour preuve, ce chapelet de faits négatifs égrené à l’époque : accroissement abyssal des inégalités, pression fiscale insurmontable, mille-feuille administratif local et plus largement institutionnel, absence de clairvoyance des « élites » (à quelques exceptions près) en dépit du bouillonnement des idées…

Néanmoins, les cahiers de doléances s’établissaient et apparaissaient aux esprits ouverts comme un moyen de soulager la pression. Or ils préparaient l’été 1789.

Qu’en est-il de cet été 2017 !? Les travaux menés depuis plus d’un an par les initiateurs du mouvement « En Marche » ont-ils le poids de ces fameux Cahiers de Doléances ? L’Assemblée Nationale de 2017 aura-t-elle les audaces de celle de 1789 ? Est-elle l’expression d’une société civile qui se veut u nouvel Tiers-État

L’histoire ne se répète pas tout en sachant qu’elle peut avoir des bégaiements. D’où la tentation d’emprunter au langage révolutionnaire ce qu’il a de plus « metteur de feu ».

Mais le monde change en profondeur. 1789 ne pouvait avoir grande conscience des conséquences de la première révolution industrielle. Or l’an 2017 a-t-il conscience de l’effet de souffle annoncé par la société numérique et son avant-garde industrielle ?

1789 ne savait pas combien de Constitutions allaient naître, combien une partie de ses enfants seraient dévorés par leurs propres créations et créatures…

Mais cessons-là ce jeu sinon pour pousser à réfléchir encore plus profondément à ce qui se passe - et ne pas prendre en compte ce qui ne pourrait être qu’illusions.

Les mots ne font pas une révolution surtout si la démocratie est à réinventer. Tout dépend de ce que l’on comprend dans le verbe « réinventer ». Le titre du livre de Paul Alliès « Le rêve d’autre chose » n’a pas perdu de sa pertinence mais s’il est démenti par le cours actuel des… choses.

Mais les toutes dernières années du 18ème siècle ont accouché, dans la douleur et le flot des contradictions, une société bouleversée. Il faudra encore nombre de Rencontres de Pétrarque pour y voir clair.

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS