Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Politique, économie, territoires et réformes > "Fruitière du Très Haut-Débit" : PRÉSIDENTIELLE 2017, suite 2 ... de Paris à (...)
  • Calendrier
«janvier 2017»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

Aujourd'hui mardi 17 octobre 2017

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mardi 3 octobre 2017
  • Statistiques contenus :
    Articles : 393 -  Brèves : 7
    Sites : 2 -  Auteurs : 16
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 349 -  Total : 450164
  • Article

"Fruitière du Très Haut-Débit" : PRÉSIDENTIELLE 2017, suite 2 ... de Paris à Bruxelles

Le samedi 21 janvier 2017, par Bernard Roux

Le 22 novembre, les Carnets Jurassiens, fidèles à leur promesse, publiaient les réponses reçues à l’époque des candidats, et notamment les lettres de François FILLON et Bruno LEMAIRE. Aujourd’hui, nous faisons le point, notamment des réactions des candidats de la "Primaire citoyenne".

Le 22 novembre, les Carnets Jurassiens, fidèles à leur promesse, publiaient les réponses reçues à l’époque des candidats, et notamment les lettres de François FILLON et Bruno LE MAIRE.

Aucun candidat aux “Primaires Citoyennes” ne s’est manifesté, étant précisé que les prétendants de dernière heure - Manuel VALLS et Vincent PEILLON - n’ont pas été destinataires du dossier de présentation de la “Fruitière du Très Haut-Débit” accompagné de la lettre de Jura 3i.

Nous sommes bien obligés de nous en tenir aux textes publiés entre 2012 et 2017, et notamment l’acte 2 de la loi “Montagne” qui aurait pu répondre aux analyses de Jura 3i, on peut reprendre nos conclusions du 22 novembre : “Nulle part n’est évoqué un droit à l’expérimentation, que nous réclamons avec force, et pas davantage une possibilité de faire émerger des initiatives collectives et solidaires locales telles que la proposition de Jura 3i.

Au fond, pourquoi s’attaquer aux plans technocratiques qui prétendent couvrir les réalités humaines d’une manière close et pourquoi même envisager qu’il puisse exister des alternatives conformes à la vie quotidienne des habitants des zones rurales ?”

Ceci étant, rappelons que deux candidats ont accusé réception du courrier de Jura 3i :
- Jean-Luc MÉLENCHON via un courrier électronique ;
- Emmanuel MACRON lors d’un échange téléphonique avec l’un de ses collaborateurs, à qui il a été demandé de confirmer par écrit la prise de position réelle.

Enfin, au moment où nous rédigeons ces lignes, nous venons de recevoir la réponse de Marine LE PEN, publiée ci-dessous.

Nous commenterons cette dernière, dans la suite n°3. A priori, il semble de Jura 3i soit plus entendu à Bruxelles qu’à Paris. Le Président de la Commission européenne, Jean-Claude JUNCKER nous a répondu en novembre dernier, 15 jours après notre envoi, par la voie de son conseiller politique, dans les termes suivants :

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS