Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Politique, économie, territoires et réformes > "Fruitière du Très Haut-Débit" : PRÉSIDENTIELLE 2017, suite...
  • Calendrier
«novembre 2016»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

Aujourd'hui mardi 17 octobre 2017

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mardi 3 octobre 2017
  • Statistiques contenus :
    Articles : 393 -  Brèves : 7
    Sites : 2 -  Auteurs : 16
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 349 -  Total : 450164
  • Article

"Fruitière du Très Haut-Débit" : PRÉSIDENTIELLE 2017, suite...

Le mardi 22 novembre 2016, par Bernard Roux

Dans notre dernier billet consacré au projet de “Fruitière du Très Haut-Débit”, nous vous avions donné rendez-vous ce mardi 22 novembre 2016 suite à l’interpellation de Bernard ROUX à 21 candidats déclarés, ou putatifs, à l’élection présidentielle. Découvrez aujourd’hui les réponses reçues par Jura 3i de la part de postulants de la Primaire de la droite et du centre.

Dans notre dernier billet relatif au projet de “Fruitière du Très Haut-Débit”, nous nous étions engagés à faire le point, ce 22 novembre 2016, sur les réponses au courrier de présentation adressé par Jura 3i aux candidats à la fonction suprême de la République. Les “Très-Oubliés du Très Haut-Débit” ne sont pas gens à tendre la sébille !

Sur les 21 candidats contactés, Jean-Luc MÉLENCHON et 3 postulants de la Primaire de la droite et du centre ont répondu. Ont-ils compris le message ? La question est posée. Que Jean-Frédéric POISSON ait répondu d’une manière sympathique mais non-argumentée est normal. L’amour du monde rural faisait partie de ses thématiques de campagne. Plus intéressantes sont les contributions de Bruno LEMAIRE (déjà publiée) et François FILLON (placée en copie ci-après).

Nulle part nous ne trouvons la moindre étincelle qui puisse faire deviner qu’il y ait une initiative appropriée destinée aux territoires aujourd’hui relégués.

Nulle part n’est évoqué un droit à l’expérimentation, que nous réclamons avec force, et pas davantage une possibilité de faire émerger des initiatives collectives et solidaires locales telles que la proposition de Jura 3i.

Au fond, pourquoi s’attaquer aux plans technocratiques qui prétendent couvrir les réalités humaines d’une manière close et pourquoi même envisager qu’il puisse exister des alternatives conformes à la vie quotidienne des habitants des zones rurales ?

Circulez, il n’y a rien à voir… et encore moins à attendre pour que les Campagnes françaises puissent espérer rester reliées aux logiques de la Globalisation dont elles sont pourtant les premières victimes…

La suite au prochain numéro, en fonction des contributions de celles et ceux qui aspirent à devenir le premier de tous les Français.

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS