Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > éditorial > La Maison France brûle... Vive la Constituante !
  • Calendrier
«mai 2016»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

Aujourd'hui mardi 17 octobre 2017

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mardi 3 octobre 2017
  • Statistiques contenus :
    Articles : 393 -  Brèves : 7
    Sites : 2 -  Auteurs : 16
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 345 -  Total : 450160
  • Article

La Maison France brûle... Vive la Constituante !

Le jeudi 26 mai 2016, par Bernard Roux

La Maison « France » brûle.... Les Carnets Jurassiens avancent depuis de longues années que nous retrouvons actuellement la France de 1788, malade des inégalités, de l’impuissance des élites de l’époque à corriger la situation, à mettre fin à l’empilement des structures administratives (déjà !), etc…

Mais en fait le Pays s’embrasa à cause de disettes malvenues. En 2016, toute chose étant égale par ailleurs, il y a disette : celle de l’emploi. Peu en voient l’effet dévastateur sur différents plans : économique, psychologique, sociétal.

La Maison « France » brûle

Il faut d’ores et déjà en préparer la reconstruction en convoquant une Assemblée Constituante. Tout le monde sait que la Constitution actuelle répondait à la personnalité du Général de Gaulle et à la situation générale de l’époque.

Depuis, rares ont été les politiques qui ont pu endosser le costume gaullien, cela d’autant plus qu’il fallait faire face aux évolutions de la mondialisation, de l’Europe et des réalités écologiques.

La Constitution fit l’objet de ravaudages parfois utiles. Néanmoins, le résultat est qu’elle est devenue illisible en étant en outre souvent perdue de vue. Les politiciens s’évertuent à travers la conservation ou la conquête du pouvoir à proposer de nouveaux ravaudages.

La Maison « France » brûle

La nouvelle architecture dont elle a besoin doit reposer sur un nouvel équilibre des pouvoirs. Les constitutionnalistes ont d’ores et déjà tracé bien des épures inspirés d’exemples étrangers et d’anciennes constitutions françaises. Le tout est d’aboutir à un système démocratique efficace. Vaste programme ?

La Maison « France » brûle 

L’avantage d’une Assemblée Constituante est de contribuer à éteindre l’incendie. C’est aussi redonner du temps au temps, en laissant de côté, pendant un an maximum, les lois contestées par défaut de pédagogie, de lisibilité, d’ancrage réel, dans la Constitution actuelle.

Les partis seront ainsi contraints de mettre en veilleuse leurs luttes internes, les écuries présidentielles, les intrigues médiocres et subalternes. Ceci devrait contribuer à restaurer la force du Pays tant à l’intérieur qu’à l’extérieur et de préparer les mesures structurelles indispensables.

Enfin, le peuple redeviendra souverain car il a la possibilité de refuser le projet de Constitution (ce qui fut fait pour la IVème République) pour en adopter un second. Mais la décision sera prise sur un projet global correspondant aux besoins actuels de la société.

Cela demandera pour les politiques de hausser leur niveau de jeu.

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS