Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Culture > Expos, musées, concerts, agenda... > Là où il y a un rêve, il y a un chemin...
  • Calendrier
«avril 2016»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Aujourd'hui lundi 24 septembre 2018

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mercredi 2 mai 2018
  • Statistiques contenus :
    Articles : 411 -  Brèves : 8
    Sites : 3 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 449 -  Total : 663549
  • Article

Les Rendez-vous de l’Aventure

Là où il y a un rêve, il y a un chemin...

Le vendredi 22 avril 2016, par Bernard Roux

Fallait-il avoir l’esprit aventureux pour lancer à Lons-le-Saunier la première édition d’un Festival de l’Aventure promis à tous les publics ? Virgile Charlot, accompagné d’un bon nombre de mordus, a en fait réussi du 31 mars au 2 avril 2016 son pari avec le festival les Rendez-vous de l’Aventure. Ne faisant pas mentir l’adage apocryphe : "Là où il y a un rêve, il y a un chemin... d’humanité".

Jeune trentenaire, il a l’expérience d’un vieux briscard pour avoir pratiquement parcouru tous les continents, en y prenant le temps et les moyens. Sa formation de manager et ses qualités physiques s’y prêtaient harmonieusement. On en trouve les traces dans ses écrits et ses images.

À plusieurs reprises, Virgile Charlot lance le mot de « Rêve » qui, selon lui, fédère les générations, André Gide témoignant en écho : « Quel beau mot : l’Aventure ! Ce qui doit advenir, tout le surprenant qui m’attend » (cité par le dictionnaire culturel d’Alain Rey).

Paul-Emile Victor le mentor

Notre promoteur-animateur savait aussi que son initiative serait bien accueillie dans une ville qui a vu grandir Paul-Emile Victor. De celui-ci, n’oublions pas que de son vivant, il figurait régulièrement dans les trois premiers français les plus admirés par leurs compatriotes, ceci avec l’Abbé Pierre et le Commandant Cousteau - ces derniers représentant une autre forme d’aventure.

Tout ceci pour dire que pour un coup d’essai, ce Festival fut réussi : plus de 2 000 participants pour voir 18 films et rencontrés les auteurs. 4 livres soumis à un jury tellement indépendant de celui des films qu’il couronna le même François Suchel pour « 6 minutes 23 séparent l’enfer du paradis » alors que les experts de l’image savouraient « Sous les ailes de l’hippocampe ». Les Carnets jurassiens reviendront sur les livres.

À bicyclette...

Enfin, on s’amusera du fait que Virgile Charlot et ses amis ont beaucoup parcouru le monde en vélo (Ah, le Jura terre de cyclisme !) alors que pour le grand lauréat du Festival François Suchel, pilote de ligne « Le temps du vélo sera celui de l’éveil d’un homme au monde, aux autres et à lui-même ».

Bernard ROUX Président du Jury du livre 2016

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS