Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Culture > Expos, musées, concerts, agenda... > IDEKLIC, FESTIVAL D’EXCEPTION TOUJOURS EN MOUVEMENT
  • Calendrier
«juin 2015»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Aujourd'hui mercredi 18 juillet 2018

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mercredi 2 mai 2018
  • Statistiques contenus :
    Articles : 411 -  Brèves : 8
    Sites : 3 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 453 -  Total : 637206
  • Article

IDEKLIC, FESTIVAL D’EXCEPTION TOUJOURS EN MOUVEMENT

Le dimanche 28 juin 2015, par Bernard Roux

Pour sa 26ème année, IDEKLIC Festival International pour l’enfant, né à Moirans en Montagne (Jura) continuera du 14 au 17 juillet, à étonner son monde au sens philosophique « Au début était l’émerveillement ».

Un Bauhaus Jurassien ?

Les 60 ateliers portés par des bénévoles très éclairés et des amateurs professionnels, tous réunis par une expérience professionnelle ancienne ou présente, offrent une diversité incroyable. Ils épousent toutes les formes d’expression personnelle ou collective attachées à l’univers de la communication et de la culture.

Dans cette initiation à la modernité jusqu’à en donner les clés pour la comprendre et la sublimer, les responsables ont mobilisé les phares de la région de Franche-Comté. Il en est ainsi du FRAC, Fonds régional d’art contemporain, du Pôle à l’Image pour le 7ème art, du Centre de Liaison, et d’éducation aux médias (CLEMI), du Pavillon des Sciences de Montbéliard, du CPIE du Haut Jura et du conseil en architecture, urbanisme et environnement (CAUE 39) sans compter le Musée du Jouet, perle de Moirans.

Tout cela dépasse nettement l’impression de visiteurs presses pour qui IDEKLIC tiendrait d’un super centre aéré de loisirs. Certes nombreuses sont les structures de ce type qui conduisent les enfants à Moirans.

En fait, on serait plus tenté d’y voir l’amorce d’un Bauhaus junior, attaché à la réalité et à la poésie d’un monde en recherche de son futur à travers de nouvelles formes, inspirées cependant par tout ce qui a précédé.

Cela serait d’autant plus fort qu’aux 60 ateliers répondant sur 4 journées 30 spectacles représentatifs de la diversité du spectacle vivant : formes variées du théâtre, pluralisé des musiques, et des matériaux sonores, danse et marionnettes, clowns et objets connectés.

La mobilisation des sens

Venir à Moirans, c’est mobiliser tous les sens, dépasser le plaisir de voir passivement pour participer activement avec intelligence à un grand jeu dont on sait qu’il est au cœur de l’homme - qu’il soit enfant, ado ou adulte. Là on touche au ressort intime d’une manifestation qui se veut aussi lieu de découverte, pour parents et grands-parents, de leurs propres enfants, dans un environnement porteur.

Cela est d’autant plus aisé que le village est scénographié ouvrant la voie à une scénarisation riche en mouvements, émotions et points de vue.

Tel est le dessein de Christian PIROW, Président fondateur. Il a su trouver une Présidente enthousiaste et avertie. Il faut en effet lire le mot d’introduction donné par Danièle LACROIX au programme officiel, on y lit notamment : « Nous pouvons donner aux plus jeunes les clés d’un monde en évolution permanente, aiguiser leur esprit caustique tout en favorisant leur créativité et leur curiosité ». « Dans cette guerre contre la surconsommation, la désinformation, le loi des écrans et la brutalité du monde, les armes efficaces restent l’éducation et la culture ».

Que la fête commence, tant elle est poétique, initiatique, expérimentale, créative et ludique. L’oiseau de Minerve s’y est invité.

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS