Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Société > éducation > L’ingérence larvée du conseil général…
  • Calendrier
«fvrier 2015»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728

Aujourd'hui mercredi 26 septembre 2018

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mercredi 2 mai 2018
  • Statistiques contenus :
    Articles : 411 -  Brèves : 8
    Sites : 3 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 912 -  Total : 665344
  • Article

Vie des collèges

L’ingérence larvée du conseil général…

Le jeudi 5 février 2015, par Jehel

Nos enfants intéressent le Président du Conseil Général du Jura : si vous avez un doute là-dessus, ouvrez le carnet de liaison de vos enfants scolarisés dans un collège du département. Au dos de la couverture, vous trouverez une page entière noircie par la prose présidentielle, avec à l’appui une photo de Monsieur Perny entouré par un peu de jeunesse jurassienne.

Le carnet de liaison est l’outil officiel de communication entre l’école et les familles. Que vient donc faire cette page « institutionnelle » dans ce petit livret scolaire ? Certes, le conseil général finance l’impression de ces livrets. Et alors ? Il s’agit là d’une de ses compétences. Est-ce que cela donne au Président le droit d’en faire une petite annexe de Jura -Mag ?

Les professeurs les plus responsables s’empressent, en début d’année scolaire, de faire recouvrir cette première page intérieure par des informations utiles aux élèves, en y collant leur emploi du temps par exemple.

Car il reste des enseignants responsables, même s’ils sont peut-être en voie de disparition. Responsables de la « jeune conscience » qui leur est confiée, car il est si facile d’influer, d’influencer. Responsables, en tant qu’adultes, de dissocier ce qui relève de la vie politique et de ce qui relève de l’école, de séparer ce qui dépend de l’opinion et ce qui dépend de l’instruction.

Respecter les fondamentaux de la laïcité

Les élus devraient se plonger un peu dans les débats passionnés qui ont eu lieu lors de la mise en place de l’instruction publique. Ils comprendraient peut-être alors combien le respect de la conscience de l’enfant, politique, religieuse, idéologique, est essentiel – ce sont les fondamentaux de la laïcité. Sinon l’enseignement devient orienté, tendancieux, instrumentalisé…

La laïcité, c’est aussi ne pas livrer aux appétits commerciaux des mégamarques, emblématiques de notre société consumériste, des jeunes élèves déjà hyper-sollicités. Leurs commerciaux sont habiles et influents auprès des décideurs.

Leurs politiques commerciales sont construites et rendent vite indispensable le plus inutile des gadgets. Les enfants et les parents sont alors pris en otages lorsque les intérêts se croisent, ceux du commerce et de la politique.

Monsieur le Président, je crois que nos enfants vous intéressent ...

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS