Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Culture > Politique culturelle > Une Scène Nationale à l'ombre des beffrois..
  • Calendrier
«octobre 2014»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031

Aujourd'hui lundi 16 juillet 2018

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mercredi 2 mai 2018
  • Statistiques contenus :
    Articles : 411 -  Brèves : 8
    Sites : 3 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 945 -  Total : 636179
  • Article

Une Scène Nationale à l’ombre des beffrois..

Le mardi 21 octobre 2014, par Bernard Roux

Quand les phénomènes identitaires croisent les projets de rapprochement, quels qu’en soient l’objet et l’essence, imprimés d’un mot-valise « mutualisation », les tensions se cristallisent autour du nom que doit porter le nouveau-né.

Un exemple, parmi d’autres, est fourni à l’ombre des Beffrois d’Arras et de Douai.

Le théâtre conventionné du premier a été sorti de l’ornière, il y a deux ans par le second, qui a prêté son Directeur et l’expertise de son équipe. Les Arrageois ont vite compris l’effet d’aubaine de bénéficier du statut de Scène Nationale, en gardant le Directeur, garant artistique aux yeux du Ministère de la Culture. Cette garantie conditionne le financement, donc mieux vaut tout partager et hériter de l’histoire, qui fut brillante et de pointe, de la Scène Douaisienne.

Un "tandem" pour quoi faire !?

Pourquoi pas ? Evidemment, bien sûr, à la condition expresse qu’il ne s’agisse pas d’une mise en scène purement administrative et financière !!! Le vocabulaire dans des affaires de ce type n’est pas neutre. Les porteurs du projet s’accrochent au mot « tandem », dont le moins qu’on puisse dire est qu’il répond mal « au souci de relation forte au territoire et à la population » (termes officiels employés).

Pour qui était venu de l’extérieur pour exercer des responsabilités professionnelles dans la région, la frontière entre les deux départements du Nord et du Pas de Calais n’était pas une illusion.

Oui à la Scène Nationale des Beffrois !

Si réellement le projet actuel est d’essence authentiquement culturelle et sincèrement anticipatrice d’horizons nouveaux, le nom de la Scène Nationale née du giron de Douai, devrait s’afficher fièrement comme « Scène Nationale des Beffrois ».

Les deux Beffrois appartiennent au patrimoine mondial de l’Unesco, en tant que membres du réseau des Beffrois du monde, de la France et de la Belgique. Celui de Douai plus ancien et glorifié par Victor Hugo, apporte son concours à celui d’Arras, martyrisée par les guerres. Voilà qui a du sens, sans avoir à s’essouffler dans les courses de tandem.

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS