Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Société > Santé > LA RELANCE...
  • Calendrier
«juillet 2013»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Aujourd'hui mercredi 23 mai 2018

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mercredi 2 mai 2018
  • Statistiques contenus :
    Articles : 411 -  Brèves : 8
    Sites : 3 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 786 -  Total : 612998
  • Article

Troisième épisode du feuilleton familial

LA RELANCE...

Le lundi 22 juillet 2013

2009, Pierre Bougonne. 2013, Pierre est en chasse de murs pouvant accueillir le projet de pépinière. Il ronge son frein sachant qu’en 2009 la loi Hôpital-Patients-Santé-Territoires (HPST) clivait les partisans de mesures coercitives et les tenants de mesures incitatives pour lutter contre le phénomène des déserts médicaux. En avril 2011, après que le gouvernement ait décidé d’encourager les médecins retraités à poursuivre leur activité le Parlement supprime les quelques pénalités financières envisagées en 2009 sans pour autant ouvrir de nouvelles voies à l’incitation.

« Les déserts médicaux divisent les politiques » titre le journal La Croix du 15 avril 2011 et cite un député : « Dans mon département, des communes ont investi des centaines de milliers d’euros pour mettre en place des Maisons de Santé. Et aujourd’hui, elles n’ont toujours pas attiré le moindre médecin ».

Pierre, qui a repéré un immeuble appartenant à un cabinet d’assurances, le fait visiter à Bernard lequel connaît bien Pluris-Audit (Réseau Mazars) pour en être le client. Or Mazars investit dans la santé.

Pierre reprend espoir car pour lui la situation de l’hôpital de Lons aggrave la problématique d’ensemble. La presse locale, à la fois prudente et peu informée, finit par s’en faire l’écho.

Il est alors décidé de relancer la machine avec lez support de Jura 3 I. Ce dernier sait que le 8 février 2011 les contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens (CPOM) entrer l’Etat et les 26 agences régionales de santé (ARS) ont été conclus. La voie paraît libre pour relancer le projet expérimental de pépinière médicale.

Un ami de Bernard lui conseille de débloquer par le haut une situation locale qui lui paraît des plus torpides. Il convainc Bernard que celui-ci a l’entregent nécessaire.

En quelques semaines, les démarches s’accélèrent. Le 10 février 2011 Pierre et Bernard ont une longue séance de travail avec le bureau du Conseil de l’Ordre des Médecins du Jura.

Le 7 avril 2011, le président dudit Conseil écrit à Bernard : «  Nous vous remercions d’être venu nous exposer votre idée de la création d’une « pépinière de médecins » avec sa triple composante de maison de santé pluridisciplinaire, d’hôtel d’entreprise et d’incubateur. Si le premier concept est bien connu, les deux suivants sont novateurs.  »

Et le président de préciser : «  La présentation à de jeunes confrères a soulevé des réactions contrastées, ne faisant pas l’unanimité. Le système même de médecins qui ne resteraient que quelques années ne permet pas une réponse à nos concitoyens plutôt demandeurs d’une relation privilégiée avec un médecin traitant. Le lien hospitalier reste à définir pour un hôpital qui cherche à renforcer plutôt sa médecine de spécialité. Le financement de la structure ne pourra pas être assuré par la seule clientèle libérale. L’équilibre budgétaire ne peut être assuré que par le soutien financier soit de l’ARS, soit des collectivités locales. » Le président du Conseil conclut : « Dans l’état actuel de ce que nous avons compris, il ne nous semble pas opportun que le Conseil de l’Ordre s’approprie le projet et en devienne le porteur. Comme nous en avons ensemble parlé, le soutien et l’implication de l’ARS semblent indispensables pour espérer mener à bien une telle ambition avec le risque toujours présent de créer une structure avec des locaux mais sans médecins !  »

Bernard devient un peu plus confiant. Il vient d’avoir la justification de toutes les démarches en cours. Suite au prochain épisode.

Une production "Osez Lons-le-Saunier"

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS