Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Société > Santé > Premier épisode du feuilleton familial : l’étincelle (2008)
  • Calendrier
«juillet 2013»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Aujourd'hui mercredi 17 janvier 2018

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le jeudi 4 janvier 2018
  • Statistiques contenus :
    Articles : 401 -  Brèves : 7
    Sites : 2 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 579 -  Total : 540113
  • Article

Allô Lons ! Allô Docteur !

Premier épisode du feuilleton familial : l’étincelle (2008)

Le jeudi 4 juillet 2013

Pierre a malheureusement l’habitude de fréquenter cabinets médicaux et équipements de santé. Il est même devenu le confident de certains praticiens attirés par la curiosité et l’intelligence e l’homme. Celui-ci cultive en outre un altruisme au sein e l’association jurassienne « Santé et Solidarité » dont il assurera quelque temps la présidence.

Bien sûr Pierre sui avec passion cette actualité 2008 qui voit le problème de la démographie médicale s’inviter à la Une des journaux, magazines TV… Le débat divise les tenants des méthodes administratives plus ou moins coercitives et ceux libéraux à tout crin qui s’y opposent sans pour autant proposer des solutions crédibles.

Pierre interpelle alors son ami Bernard animateur de Jura 3 I, « laboratoire de pensées (Think Tank). « Alors que faites-vous ? Vous avez semé dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC). Il faut en faire autant pour la santé ! ».

Et Bernard de faire part de deux idées force. La première est que le Jura peut sortir son épingle du jeu qu’en innovant pour être reconnu comme terrain d’expérimentation. La deuxième est qu’il faut s’installer dans le mental du partenaire recherché, c’est-à-dire comprendre le jeune médecin.

Trois années plus tard, Bernard explicitait son leitmotiv pour le « Quotidien du Médecin » (n° 8974 mai 2011) : « La profession se féminise, les médecins sont soucieux de leur qualité de vie et veulent conjuguer vie familiale et sphère professionnelle tout en gardant leur liberté. Il faut donc inventer une nouvelle formule qui corresponde au mouvement de fond de la société : une pépinière. »

Mais revenons à 2008, le temps, in fine, presse et Bernard dit à Pierre : « Je vais saisir le secrétaire général de l’Elysée, C Guéant, que je connais pour l’avoir fréquenté lorsqu’il était préfet de Franche-Comté et moi-même directeur général des services du conseil général du Jura. »

Un courrier part en août 2008 intitulé Pour une « pépinière médicale » qui insiste sur l’innovation et la mobilisation.

En voici quelques extraits : « Le concept novateur fait la synthèse de ce qu’est une Maison de Santé Pluridisciplinaire (MSP), un hôtel d’entreprises et un incubateur. Il peut englober dans la mesure « où qui peut le plus peut le moins » une maison de garde ouverte à tous les médecins du territoire concerné (mais là n’est pas l’essentiel). De la MSP, telle qu’elle est normée officiellement, elle porte les objectifs d’accessibilité et de continuité des soins, de développement des soins de préventions, prise en charge coordonnée, etc. De l’hôtel d’entreprises, la pépinière médicale retient la notion de fourniture de services : immobilier, équipement, secrétariat, comptabilité, communication… De l’incubateur, elle retient tout ce qui a trait à la formation permanente, à l’innovation, aux pratiques coopératives. (…)

L’accueil constitue un élément primordial et fondateur qui donne au projet toute sa valeur humaine et mobilisatrice. L’accueil repose sur une action de communication complète et claire, susceptible de fonder le contrat qui sera passé avec le jeune médecin (…)

L’accompagnement professionnel des médecins accueillis sera assuré grâce à un équipement immobilier adéquat et équipé en fonction des spécialités. De plus en tant que MSP, d’autres professionnels de la santé pourront être hébergés. Quant aux actions d’innovation, elles pourront être encouragées avec la collaboration de toutes les instances universitaires et professionnelles concernées. »

Quelque temps plus tard, un collaborateur du préfet e Région téléphone à Bernard lui indiquant : « Le président e la République vient demain à Bletterans, pouvez-vous être là ? »

Hélas, Bernard est au bord de l’océan, bien loin de son Jura natal. Et pense à Bletterans, petite ville qui a su inventer une maison médicale classique unanimement reconnue…

Qu’à cela ne tienne : « L’étincelle est née ! » Et de téléphoner à Pierre…

PRODUCTION : « OSEZ LONS-LE-SAUNIER »

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS