Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Culture > Politique culturelle > Forger l’avenir à partir des… forges de Baudin !?
  • Calendrier
«octobre 2012»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Aujourd'hui mardi 18 septembre 2018

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mercredi 2 mai 2018
  • Statistiques contenus :
    Articles : 411 -  Brèves : 8
    Sites : 3 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 617 -  Total : 659912
  • Article

Prospective

Forger l’avenir à partir des… forges de Baudin !?

Le vendredi 26 octobre 2012, par Bernard Roux

Question provocatrice, sinon stupide, quand on sait que les forges de Baudin (Jura) ont cessé toute activité en 1959 ! Leur site absolument remarquable est protégé au titre des Monuments Historiques (MH) depuis 1995, leur mémoire est cultivée concrètement et énergiquement par l’association « Les Amis des Forges » créée en 1993. Celle-ci a coédité en 2007, avec la société d’émulation du Jura, une histoire (1794-1959) très documentée de cette usine métallurgique appartenant à une réalité économique révolue.

Alors pourquoi en parler aujourd’hui ? Non par nostalgie en pleine crise économique et mondiale… mais par anticipation mobilisatrice d’une opportunité offerte aux Amis des Forges de Baudin. En effet, le site est proposé à la vente.

Les fondamentaux d’une histoire industrielle

Il est tentant de voir une collectivité comme le Département en prendre la maîtrise en mobilisant les acteurs potentiels notamment en termes de diversifications et enrichissement des activités. Mais pour inventer une stratégie moderne et vivante, il faut en revenir aux fondamentaux d’une histoire industrielle.

Or ces fondamentaux résistent au temps. On pointe ainsi :

1-la passion de la qualité se nourrit d’une recherche permanente appliquée portant sur les matériaux comme sur les process de production.

2-la prise en compte des goûts de la clientèle dans une société beaucoup plus statique et conservatrice que celle du 21e siècle.

3-un goût incontestable pour le design et l’émergence de formes nouvelles.

4-une conscience aigue de l’importance des savoir-faire, tant ceux reposant sur la tradition que ceux nés de l’innovation.

5-l’importance accordée à l’éducation et à la formation intégrée dans une politique sociale paternaliste. La traduction serait « intégrée dans une politique de dialogue sociale. »

Les mutations sont d’essence culturelle

C’est pourquoi un site rénové et maîtrisé permettrait à travers un centre de recherches et d’études, d’organiser des colloques, d’accueillir des chercheurs et des thésards, sans négliger les visites des élèves de collèges et lycées – sur le même principe que « Le cinéma au lycée ». De même, le site pourrait être consacré à des résidences d’artistes dans une vision pluridisciplinaire fondée sur la rédécouverte de l’industrie affrontant – tout en étant actrice – une mutation en profondeur de nos sociétés modernes.

Une telle conception du site procède d’un renouvellement dans la gouvernance publique et d’une conviction affirmée que les mutations sont d’essence culturelle.

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS