Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Culture > Politique culturelle > L'Irimm rime avec la diaspora jurassienne !
  • Calendrier
«juillet 2012»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031

Aujourd'hui mardi 17 juillet 2018

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mercredi 2 mai 2018
  • Statistiques contenus :
    Articles : 411 -  Brèves : 8
    Sites : 3 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 0 -  Total : 636319
  • Article

Institut régional image et multimédia

L’Irimm rime avec la diaspora jurassienne !

Le samedi 21 juillet 2012, par Bernard Roux

Le Centre franc-comtois du cinéma (Cfcc), matrice en 1987 du développement en régions de structures identiques, devenu aussi Institut régional image et multimédia (Irimm) est renforcé dans son conseil d’administration par l’arrivée de Bertrand-Louis Raffour.

D’origine jurassienne, il est un spécialiste de l’image et des nouveaux médias, tombé très tôt dans la marmite de l’information et de la communication.

Ayant œuvré à haut niveau dans des groupes tels Suez, Vivendi, Havas – filiales Images - B-L Raffour fut également directeur général de Paris-Première ou encore président de Télé Lyon Métropole. Il fit néanmoins ses premières armes dans le domaine culturel (saline royale d’Arc-et-Senans) et s’est intéressé aux industries du luxe et à la Chine !

Actuellement, ce pro de l’image anime Seconde Vue, une société de conseil, de création et de redéploiement des PME, notamment à travers les stratégies Internet – tout en étant administrateur des éditions vidéo Montparnasse et de tout ce qui gravite autour.

Toujours est-il que Bertrand-Louis a entendu l’argument du Cfcc alias Irimm : les Francs-Comtois de lav diaspora doivent assumer le rôle que jouent par exemple les Bretons de Paris et d’ailleurs., au service de leur Armorique natale…

Ainsi, B-L Raffour, avec toute sa passion et ses compétences rejoint un autre Jurassien de Paris, Gérard Junel, auteur-producteur-réalisateur de courts-métrages, de documentaires et du long métrage « Ce que femme veut ». Lauréat de la Villa Médicis hors les murs, son expérience conforte l’Irimm en tant que pôle d’éducation à l’image.

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS