Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Culture > Expos, musées, concerts, agenda... > « Open Space, regards sur les frontières européennes. »
  • Calendrier
«novembre 2011»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

Aujourd'hui mardi 17 juillet 2018

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mercredi 2 mai 2018
  • Statistiques contenus :
    Articles : 411 -  Brèves : 8
    Sites : 3 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 0 -  Total : 636331
  • Article

Expo photos jusqu’au 27 novembre à Besançon

« Open Space, regards sur les frontières européennes. »

Le dimanche 6 novembre 2011

Jusqu’au 27 Novembre la citadelle bisontine accueille une exposition photographique inédite « Open Space, regards sur les frontières européennes » de Nicolas Fussler et Valerio Vincenzo photographes de renommée internationale. Une cinquantaine de clichés viennent réinterroger le sens des frontières au sein d’un espace Schengen caractérisé par la libre-circulation des biens et des personnes.

Les anciens postes douaniers restent dans le paysage tels les vestiges d’une époque révolue. Certains postes ont cependant été réaménagés rapidement.

On ne peut s’empêcher de sourire devant le point de contrôle franco-belge transformé en musée des douanes. En peu plus loin c’est un bureau de tabac qui occupe désormais l’ancienne douane franco-allemande.

Frontières, des lignes en pointillés...

Si il appartient aux hommes de réaménager les postes douaniers, changeant ainsi simplement la destination des bâtiments au gré des accords politiques, la nature, elle, se charge de reprendre ses droits, qu’elle n’avait en fait jamais perdue...

Elle nous rappelle que les frontières ne sont que des lignes imaginaires tracées conventionnellement. Qui croirait qu’ il existait il y a peu une ligne de démarcation délimitant deux pays dans ce décor de neige immaculée... Une simple ligne en pointillés rappelle aux clients de ce restaurant qu’une frontière séparait avant leur pays respectif.

Une barrière rocheuse, un océan ne sépareraient-ils pas davantage deux populations ?... Les véritables frontières ne seraient-elles donc pas celles qualifiées de naturelles ?

La Citadelle s’ouvre à Schengen !

En prolongement de cette exposition portons notre regard sur les frontières plus lointaines mais bien réelles qui délimitent l’espace Schengen du reste du monde.

Celles-ci ne doivent pas signifier repli sur soi – peur de l’étranger mais inviter à l’ouverture. Ces frontières-ouvertures permettent d’avancer vers l’inconnu, d’aller à la rencontre si enrichissante de cet Autre nécessaire à notre propre construction.

Il n’aura pas échappé aux visiteurs que l’exposition se situe ironiquement au sein de la citadelle bisontine, rempart construit initialement pour contenir les assauts de potentiels ennemis !

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS