Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Société > Handicap > "Leur regard perce nos ombres"
  • Calendrier
«juin 2011»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930

Aujourd'hui lundi 18 dcembre 2017

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le samedi 9 décembre 2017
  • Statistiques contenus :
    Articles : 399 -  Brèves : 7
    Sites : 2 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 458 -  Total : 524408
  • Article

Livre de Julia Kristeva et Jean Vanier

"Leur regard perce nos ombres"

Le lundi 13 juin 2011, par Blanche de Mirebel

Au moment où l’Unapei tient son congrès à Besançon, un livre s’impose. « Leur regard perce nos ombres » tel est le titre tiré d’Ibsen et choisi par Julia Kristeva et Jean Vanier. Ceux-ci publient chez Fayard une correspondance tenue entre juin 2009 et août 2010.

La psychanalyste, mère d’un fils handicapé, et le fondateur de l’Arche hébergeant depuis bientôt 50 ans les personnes handicapées, échangent avec une vérité de ton bouleversante leur expérience, leur cheminement partis de sources différentes.

L’un et l’autre se rejoignent « au sujet de l’humain à refonder » thème constituant la trame de cette correspondance. Pour Jean Vanier, l’approche correspond à une spiritualité nourrie de l’œuvre de charité et assez bien traduite par le cardinal Lustiger : « Reconnaître le handicapé comme un frère égal en dignité, c’est accepter de découvrir quelle est notre vraie condition et, par conséquent, comment devrait fonctionner, vivre notre société ». Julia Kristeva, elle privilégie une expérience psychique du handicap ; elle s’appuie notamment sur la pensée des Lumières françaises dont « l’approche vise à réhabiliter le sujet politique dans la personne handicapée ».

C’est à partir d’une expérience de la vulnérabilité universelle que l’ont peut changer le regard de la société sur les personnes handicapées, société trop dépendante du culte de la performance. Pour cela, il faut « approfondir la compréhension du handicap comme expérience spécifique et, au-delà, comme expérience qui éclaire la complexité de l’humain. » C’est là où l’on s’aperçoit que ce qui paraît impossible à beaucoup, est nécessaire à tous…

Comme l’affirme Jean Vanier : « Au-delà de la normalité, des performances individuelles, du besoin d’excellence, se dessine un autre chemin. L’être humain est fait pour vivre humainement, tout simplement. »

La richesse de ce livre est époustouflante dans la simplicité de son écriture. L’ouvrage concerne les professionnels et les bénévoles qui accompagnent tous les exclus de ce monde. Mais il s’adresse encore plus à un très vaste public soucieux de l’avenir de l’homme.

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS