Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Société > Santé > L'ARS mais pas la manière...
  • Calendrier
«avril 2011»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

Aujourd'hui mardi 17 juillet 2018

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mercredi 2 mai 2018
  • Statistiques contenus :
    Articles : 411 -  Brèves : 8
    Sites : 3 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 0 -  Total : 636311
  • Article

L’accueil des pros de la santé en milieu rural

L’ARS mais pas la manière...

Le vendredi 22 avril 2011, par Bernard Roux

L’Agence Régionale de Santé (ARS) de Franche-Comté déclare avoir mis en œuvre une ingénierie des projets de regroupement des professionnels de santé. Et publie une carte des maisons de santé existantes et en projet.

Ce précieux document daté d’octobe 2010 recense pour le seul département du Jura trois maisons en activité (Bletterans, Les Rousses, Pagney), six en projet (Thoirette, St-Julien, Moirans-en-Montagne, Orgelet, Nozeroy, Poligny) et sept en réflexion (Messia-sur-Sorne, Voiteur, Arbpoois, Salins-les-Bains, Mouchard, Authume, Orchamps). Cela fait certainement une dizaine d’implantations improbables.

Improbables, elles le sont quand on voit J. Pélissard en tant que président de l’association des maires de France déclarer au journal La Croix (15 avril 2011) : "Des maires ont créé des maisons médicales qui sont quasi-vides. Nous allons donc demander une évaluation de ce dispositif."

Une fois de plus, des collectivités locales sont poussées à des investissements coûteux et inutiles. Combien d’écoles, de foyers-logements, de bureaux de poste, etc. ont été abandonnés en zones rurales, parfois peu après les flonflons des inaugurations ? Le gâchis financier et humain de tout cela devra un jour être établi et publié.

Ce qui est le plus navrant, c’est l’incapacité dans laquelle se trouvent ceux qui sont à la base d’étudier dans un esprit d’ouverture les projets novateurs et raisonnables.

Pour le Jura, le club Jura 3I a dû s’adresser directement aux deux ministres compétents (voir Carnets Jurassiens du 12 avril). Il convient en effet d’ouvrir des voies diversifiées et imaginatives pour que "les déserts médicaux ne divisent pas les politiques", selon La Croix du 15 avril.

Comprendre les jeunes médecins pour savoir les accueillir devient une ardente et urgente obligation.

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS