Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Culture > Expos, musées, concerts, agenda... > "Petites Fugues" avec Michèle Gazier et sa "Fille"
  • Calendrier
«novembre 2010»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930

Aujourd'hui mercredi 26 septembre 2018

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mercredi 2 mai 2018
  • Statistiques contenus :
    Articles : 411 -  Brèves : 8
    Sites : 3 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 882 -  Total : 665314
  • Article

Rencontres Littéraires

"Petites Fugues" avec Michèle Gazier et sa "Fille"

Le dimanche 28 novembre 2010, par Alice Breniaux

Amis lecteurs, délaissez la froideur automnale pour la chaleur d’une des nombreuses rencontres littéraires organisées dans le cadre de la manifestation « Les Petites Fugues. » Un regard furtif au programme de cette neuvième édition laisse présager de charmantes échappés belles. Du 15 au 30 novembre 2010 le public est invité à découvrir une vingtaine d’auteurs au gré de différentes pérégrinations dans l’ensemble de la région franc-comtoise.

Organisé par le Centre régional du Livre de Franche-Comté en partenariat avec de nombreux acteurs du livre, ce "festival" de littérature contemporaine a pour finalité la promotion de la lecture et la diffusion de la création littéraire contemporaine.

Le Mercredi 17 Novembre la librairie des Arcades proposait une évasion littéraire dans l’univers de Michèle Gazier, auteur de de nombreux ouvrages tels "Un Soupçon d’indigo", "Le Fil de soie", "Abécédaire gourmand"...

Être auteur, tout un cheminement

Dans une ambiance feutrée l’assistance a pu apprécier les mots de l’écrivaine à travers la lecture de différents textes. L’auteur est ensuite revenue sur son parcours professionnel avant de s’exprimer sur son dernier ouvrage "La Fille" (Seuil).

Michèle Gazier fut professeur d’espagnol et traductrice de différents auteurs parmi lesquels Manuel Vázquez Montalbán et Juan Marsé. Avec son amie Marie-Claude Char, elle a crée en 2009 les éditions Buscalts dans le dessein d’offrir à des auteurs connus la possibilité de publier des textes courts sur des thèmes ou dans un style totalement inédits. L’auteur a confessé ses difficultés à rédiger son dernier ouvrage dans lequel elle relate la jeunesse de sa mère Marthe décédé il y seize ans. Quatorze années ont été nécéssaires avant la publication de cet hommage posthume dans lequel elle tente de rendre la paix et de faire justice à sa mère.

Michèle Gazier a reconnu avoir modifié à de nombreuses reprises le début de son histoire. Puis à l’appui de photographies et de témoignages de ses proches, elle est parvenue à retracer la vie difficile de cette jeune fille espagnole vivant à l’ombre d’une mère autoritaire.

"La fille" ou l’être brisé...

Loin de tomber dans un style larmoyant, la romancière s’est attachée à comprendre comment une éducation peut briser un être. Elevée dans la tradition religieuse du dolorisme espagnole, la jeune Marthe subit au quotidien la toute-puissance de sa mère. A l’instar de nombreux opprimés la jeune fille se refuse à toute révolte, elle se "sacrifie sur l’autel de la famille."

Au milieu du roman une phrase terrible vient cautionner l’état de dévotion de Marthe : "Elle ressemble à une nonne." Cet amour tient de l’ordre du mysticisme. La jeune fille voit en sa mère une divinité qu’il ne faut nullement offenser. Michèle Gazier ne nourrit point d’aigreur à l’égard de sa grand-mère. Elle explique que celle-ci a repeté ce qu’elle avait subi. Sa puissance se nourrit de sa révolte de fille et d’épouse soumise. L’écrivaine s’est refusée à écrire ce livre du vivant de sa mère, ne souhaitant pas entacher l’image d’idole que Marthe n’avait jamais cessé d’aimer...

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS