Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > éditorial > "Le Monde", victoire de l’intelligence
  • Calendrier
«juillet 2010»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

Aujourd'hui dimanche 17 dcembre 2017

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le samedi 9 décembre 2017
  • Statistiques contenus :
    Articles : 399 -  Brèves : 7
    Sites : 2 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 745 -  Total : 523923
  • Article

Vie de la Presse

"Le Monde", victoire de l’intelligence

Le jeudi 8 juillet 2010, par Bernard Roux

Incontestablement, la formule de recapitalisation du journal Le Monde représente une victoire de l’intelligence, sous différentes formes. Les salariés de ce journal de référence méritaient qu’on leur offrit une formule combinant, à travers trois personnalités différentes, trois formes d’économie : l’économie réelle, l’économie financière, l’économie de l’imaginaire.

La diversité des opinions et des sensibilités, qui en dépit de frictions qui tout naturellement peuvent avoir lieu au quotidien dans toute collectivité, fait la richesse et par là même l’indépendance de ce journal.

L’indépendance, voulue et défendue par Hubert Beuve-Méry, est un pur talisman qui, pour l’instant, se trouve à l’abri, des stupidités de l’économie financière quand celle-ci ne tourne que sur elle-même et pour elle-même. Cette indépendance est un combat permanent qui repose sur les contraintes de l’économie réelle et sur les ouvertures de l’économie de l’imaginaire.

Intelligence de la situation

Un équilibre absolument étonnant – voire surprenant – pour la cavalerie lourde des prédateurs habituels, est concrétisé par une conjonction du mécène culturel n’ignorant rien de l’économie sous toutes ses formes, l’énarque banquier en phase avec l’idéal de modernité et de rajeunissement de notre vieux pays est la folie imaginative de qui a fait évoluer un certain nombre de médias. Donc de toute part, il y a eu intelligence de la situation. Mais l’intelligence a remporté une autre victoire au niveau de la société française. Le nouveau Monde est en mesure de faire de ce début du 21ième siècle un nouveau Siècle des Lumières. En effet, nous sommes dans une période assez comparable à celle de 1788 d’un pays aspirant aux réformes, mais incapable de les faire, attendant l’abolition des privilèges (nuit du 4 août) pour enfin bouleverser l’ensemble des données politiques, administratives, sociales et culturelles.

Pour que le populisme recule

Mais pour cela, il faut que les élites assurent leurs responsabilités, que le populisme recule, que la parole de tous soit entendue et que nous vivions une authentique démocratie participative et efficace. Il faut donc revenir aux fondamentaux de nos sociétés qui cherchent à remettre l’Homme au cœur des préoccupations. Le professionnalisme du Monde, la rigueur intellectuelle de ceux qui le font, la richesse des débats accueillis, la participation sur le terrain à différentes manifestations culturelles au sens large du terme, sans compter le capital précieux d’un journal comme Télérama, sont autant de garanties qui peuvent sceller cette seconde victoire de l’intelligence.

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS