Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Culture > Politique culturelle > Dans le Doubs, l'architecte Wilmotte ne s'abstient pas !..
  • Calendrier
«avril 2010»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930

Aujourd'hui mardi 17 juillet 2018

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mercredi 2 mai 2018
  • Statistiques contenus :
    Articles : 411 -  Brèves : 8
    Sites : 3 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 0 -  Total : 636319
  • Article

Franche-Comté

Dans le Doubs, l’architecte Wilmotte ne s’abstient pas !..

Le mardi 20 avril 2010, par Bernard Roux

Le Conseil Général du Doubs vient de réussir avec Jean-Michel Wilmotte ce que le Conseil Général du Jura avait tenté dans les années 97/98, à savoir s’attacher l’imagination et l’image d’un des plus grands architectes français.

A l’époque, nous avions rencontré plusieurs fois l’intéressé pour promouvoir la filière Bois jurassienne.

En effet, Jean-Michel Wilmotte avait réalisé en Lozère avec le concours du Conseil Général de ce petit Département (71 000 habitants). Il avait signé le mobilier d’un hôtel, la réalisation d’un centre thermal, et une ligne de mobilier artisanal.

En visite dans le département le moins peuplé de France, àl’inviatation du président du conseil général de l’époque, François Brager, nous avions été séduit par l’engagement d’un grand artiste dans le domaine rural, ce qui est exceptionnel.

Il y avait indéniablement l’opportunité d’injecter de la matière grise originale et médiatique, pour booster le bois jurassien !

La simplicité et la rigueur de celui qui est considéré dans certains pays d’Asie, comme un dieu vivant, nous semblait convenir à l’esprit jurassien, appelé ainsi à se sublimer.

L’affaire ne pouvait se dénouer que dans le cadre d’un partenariat public-privé. Pour des raisons diverses, elle ne pût aboutir. Mais, il est consolant de voir que 12 ans après, la Franche-Comté bénéficie des lumières de Jean-Michel Wilmotte.

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS