Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Portraits > Michel Coignoux, grand prêtre de l’émail
  • Calendrier
«septembre 2009»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930

Aujourd'hui lundi 18 dcembre 2017

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le samedi 9 décembre 2017
  • Statistiques contenus :
    Articles : 399 -  Brèves : 7
    Sites : 2 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 478 -  Total : 524428
  • Article

De Limoges au Jura

Michel Coignoux, grand prêtre de l’émail

Le jeudi 17 septembre 2009, par Bernard Roux

Michel Coignoux est président du Groupement International de Réflexion et d’Action pour la Formation d’Emailleur depuis 2003. Il a créé cet organisme en 1994, étant depuis 1993 l’âme des Rencontres Internationales de l’Email organisées à Morez, berceau de la lunetterie française.

Michel a été Artisan lunetier pendant 14 ans à Limoges (et oui, les émaux !). Il arrive dans le Jura où il crée des lunettes pour la Haute Couture Chez Lamy Jeune, puis chez Gouverneur Audigier où il est Directeur et Plasticien, ensuite chez Herem à Oyonnax, une entreprise de Lyon et enfin chez Bourgeois jusqu’à la retraite.

La synthèse entre les cultures

Mais en arrivant dans le Jura, il savait que les cadrans d’horloge étaient en émail et que les entreprises jurassiennes étaient spécialisées dans cette industrie concurrencée par d’autres matériaux. Il était facile pour notre homme de Limoges de faire la synthèse entre deux cultures, l’artistique de Limoges, l’artisanale et l’industrielle du Jura. Il connait les deux métiers. Il est mû par une véritable passion, un incontestable savoir-faire et une culture qui l’amène à prendre un grand nombre d’initiatives.

Non seulement il crée des rencontres internationales, qui lui donnent une aura, particulière en Allemagne, en Espagne, en Hongrie mais aussi au Japon - il fonde en 1999 à Morez, la Maison de l’Émail.

Une sculpture monumentale

Tout ceci explique que Michel Coignoux soit Commissaire d’Exposition d’Art Contemporain, car il est lui-même artiste. Il crée des œuvres monumentales. Celle dont il est le plus fier est une sculpture de 17 personnages grandeur nature installée dans la cale d’un navire négrier, à la Maison de la Négritude et des Droits de l’Homme de Champagney (70). Les automobilistes qui fréquent l’autoroute A39 peuvent voir sur l’aire Pasteur, une œuvre réalisée en partenariat avec le sculpteur Jean-Bernard Butin et les Signaux Girod.

Un homme de projets et de passions

Cet homme de projets a su conjuguer les différentes techniques de l’émail en centralisant 15 façons de pratiquer cet art. Se battant souvent seul, il a su attirer le respect, non seulement des élus, mais aussi des artistes français et étrangers. Créateur, il n’ignore rien des contraintes économiques. Mais de tempérament généreux, il les dépasse toutes en continuant à animer auprès des adultes et des enfants des formations allant du loisir à la maitrise de la profession. Belle leçon pour tous.

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS